Profiter de l'hiver pour repenser notre consommation d'électricité...

L’hiver s’installe...

et si nous repensions notre consommation d'électricité?

 

 

En hiver, logiquement, la consommation d’électricité augmente : on allume les lumières plus tôt, on monte les chauffages pour lutter contre le froid, on fait mijoter de bons petits plats réconfortants… Et souvent tout cela au même moment ! Si les températures sont plus basses que la normale, la consommation d’électricité et la pollution qui va avec s’intensifient…
Notre confort a donc un impact écologique. Nous avons les moyens d’agir pour réduire notre consommation d’électricité, d’autant plus dans un contexte de hausse des prix de l’énergie !

Réduire notre consommation d’électricité :

pour préserver l’environnement et son pouvoir d’achat

 

En hiver, lorsque la demande en électricité est soutenue (en cas de vague de froid notamment), les moyens de production à combustibles fossiles sont sollicités. Si la production d’électricité nucléaire et renouvelable n’est pas suffisante, des centrales gaz, charbon et fioul sont mises en service pour couvrir les besoins nécessaires.
Cela a 2 conséquences :
- une augmentation des émissions de gaz à effet de serre :
Les centrales dites thermiques (gaz naturel, fioul et charbon) sont beaucoup plus polluantes.
- une augmentation des prix de l’électricité :
Les prix de l’électricité sont fixés sur les marchés en fonction de la dernière centrale de production « appelée ». C’est-à-dire la dernière centrale mise en route pour produire l’électricité nécessaire pour répondre à la demande.
Généralement, les premières à entrer en fonction sont les renouvelables (car elles produisent à un instant défini par les conditions météorologiques pour la plupart, et surtout à un coût de matières premières nul). Ensuite le nucléaire (dans le cas de la France notamment), puis en dernier recours, les centrales fossiles. Et comme les matières premières d’origine fossile sont très chères actuellement, les prix de l’électricité s’envolent !

Offre de Bienvenue Planète OUI spéciale Energie Verte

réservée à la communauté HomeFriend

30 € offerts

pour toute nouvelle souscription en ligne

avec le code HOMEFRIEND-OUI

Emission directe de CO2 par technologie utilisée*

 

Solaire

* gCO2-eq/kWh

Le saviez-vous ?

En 2020, le mix électrique français est composé de 67.1% d’énergie nucléaire, 25.3% d’énergies renouvelables et 7.5% d’énergies fossiles.
Les sources d’électricité renouvelable (qu’on appelle aussi « électricité verte ») sont l’hydraulique (13%), l’éolien (7.9%), le solaire (2.5%) et enfin les bioénergies (1.9%).


Source : Rte Bilan Electrique 2020

Protégeons nos ressources ...

Adopter les éco-gestes pour réduire sa consommation d’électricité, c’est simple 

En réduisant notre consommation d’électricité, nous pouvons limiter les émissions de CO₂ et participer ainsi à la lutte contre le changement climatique.
Et plus nous sommes nombreux à le faire, plus cela est efficace !

Retrouvez 20 solutions pour réduire votre consommation d'électricité sur le site de l'ADEME, agirpourlatransition.ademe.fr

Et n’oublions pas, l’énergie la moins chère est celle que nous ne consommons pas !

L'hiver sous vigilance

 

C'est durant l'hiver que la consommation d'électricité est la plus forte. C'est la mission de RTE, entreprise publique qui gère le réseau de transport d'électricité, de sécuriser  l'approvisionnement de tous les français en électricité : en mobilisant toute l'électricité disponible en France, mais aussi, si nécessaire, chez nos voisins européens. RTE, avec Ecowatt, a mis en place une "météo de l'électricité" avec un dispositif d'alerte (en cas de vague de froid qui entraînerait un pic de consommation) pour savoir quand mieux consommer votre énergie.

 

Choisir une électricité verte :

un pas de plus en faveur de la transition énergétique

 

Un tiers de la facture d’électricité est dédié à l’acheminement de l’électricité et revient aux gestionnaires de réseau ; un autre tiers correspond aux taxes et revient à l’Etat ; et le dernier tiers correspond à la part énergie, liée à votre consommation d’électricité.

Cette dernière représente l’abonnement aux services du fournisseur (part fixe) et votre consommation d’électricité (part variable). Elle sert donc à couvrir les coûts d’approvisionnement en énergie et les coûts de commercialisation des fournisseurs d’énergie.
Et c’est sur cette part-là, que le choix d’une électricité verte prend tout son sens !

En choisissant un fournisseur vraiment vert (retrouvez le classement des fournisseurs verts édité par Greenpeace), vous dirigez votre facture vers le développement des énergies renouvelables (et françaises dans l’idéal...). Les fournisseurs les plus engagés dédient une partie de leurs revenus à de l’investissement direct dans de nouveaux actifs de production d’énergie renouvelable. 

En résumé, en choisissant une électricité verte et un fournisseur à la démarche vertueuse, vous savez ce que finance le montant de votre facture : la transition énergétique !