Consommer responsable :

réparer et garder plus longtemps

La consommation responsable, c'est aussi prendre soin de ses achats

 

Près de neuf Français sur dix aimeraient vivre dans une société où la consommation prendrait moins de place, selon le baromètre réalisé en 2019 par Greenflex et l'ADEME (Agence de la transition écologique). Les déséquilibres écologiques, économiques et sociaux ont fait évoluer la conscience des consommateurs et engendré de nouveaux modes de consommation. Conscients que leurs choix de consommation sont un moyen d'agir à leur échelle, les consommateurs sont donc aujourd’hui de plus en plus nombreux à vouloir adopter une consommation plus responsable.

Consommation responsable : écologie et économies réunies

 

La consommation responsable, c’est aussi et surtout prendre soin de ses achats afin qu’ils durent le plus longtemps possible et de ne pas avoir à les remplacer. Par exemple, nombre de consommateurs changent régulièrement de matériel électronique (smartphone, ordinateur…) alors que la plupart du temps, un bon entretien et une bonne utilisation permettent de maintenir les performances et de conserver plus longtemps nos équipements. Dans ce numéro HomeFriend, nous allons évoquer notamment l’optimisation de produits tels que les smartphones ou téléphones mobiles et les produits électroménagers.

 

Protégeons nos ressources ...

Petit lexique pour se retrouver dans la jungle du vocabulaire de l'environnement

Le développement durable : Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

La consommation responsable : prendre en compte les impacts environnementaux et sociaux à toutes les étapes du cycle de vie du produit dans les choix d’achat, que l’acheteur soit public ou privé.

L’écoconception : c’est concevoir une offre de produits (biens ou services) plus respectueux de l’environnement.

L'indice de réparabilité : depuis le 1er janvier 2021 un indice est apposé sur 5 types de produits (voir paragraphe suivant). 

L’allongement de la durée d’usage des produits : par le recours à la réparation, à la vente ou à l’achat d’occasion, par le don, dans le cadre du réemploi et de la réutilisation.

Favoriser la réparation et la seconde vie

Depuis le 1er janvier 2021, un indice de réparabilité a été apposé sur 5 gammes de produits. Il vous aide à savoir si le produit acheté sera facile à réparer ou pas. Un produit avec une note proche de 0 sera non réparable alors qu’un produit dont la note se rapproche de 10 sera très réparable. Plus l’indice est élevé, plus c’est facile à réparer !
Les équipements concernés par l’indice de réparabilité sont :  les ordinateurs portables, les lave-linges à hublot, les smartphones, les téléviseurs et les tondeuses à gazon électriques.

 

Donner une seconde vie à nos smartphones

Entre 54 et 110 millions de smartphones(1) dorment actuellement dans nos tiroirs. Deux tiers de ces appareils sont pourtant en état de marche : un gaspillage de ressources précieuses contre lequel nous pouvons tous agir. 
Donner une seconde vie à ces appareils permettrait en premier lieu d’éviter d’épuiser des ressources naturelles déjà très exploitées.


Allonger la durée d’usage de nos mobiles de 2 ans (durée moyenne durant laquelle nous conservons nos smartphones) à 4 ans améliore déjà de 50 % leur bilan environnemental.
Si vous le renouvelez, plusieurs options s’offrent à vous pour prolonger la durée de vie de votre appareil :
-    le revendre à un particulier ou à une structure de reconditionnement ;
-    le donner à un proche ou à une structure de réemploi (ressourceries, recycleries, réseau Emmaüs…) ;
-    le déposer chez les distributeurs, qui ont l’obligation de reprendre les anciens appareils

Quand ils ne peuvent pas être réparés, vos smartphones peuvent être en revanche recyclés jusqu’à 80 %, il suffit de déposer vos appareils dans les bacs de collecte mis à disposition chez les distributeurs, opérateurs ou en déchèterie.
Et si vous avez besoin d'un nouveau smartphone, acheter un appareil reconditionné participe aussi de l'achat responsable.

(1) Source AFNUM 2019 (Alliance Française Des Industries du Numérique)

Le saviez-vous ?

Pas moins de 170 kg de matières (dont certaines sont précieuses ou très rares comme le tantale ou l’yttrium) sont  mobilisés pour fabriquer un seul téléphone de 5,5 pouces.

Donner une seconde vie à nos appareils électroménagers

Faire durer les appareils électroménagers nécessite d'entretenir régulièrement ses appareils en suivant les notices d'utilisation pour un bon entretien. Si vos appareils ne fonctionnent plus vous pouvez tenter de les réparer vous-même si vous êtes bricoleur, sinon vous devez faire appel à un professionnel. Pensez aux garanties en cas de panne, pour les biens neufs vous pouvez faire réparer dans les 2 ans après l'achat, ou plus si vous avez une extension de garanties ou une assistance dépannage électroménager.
La réparation des appareils électroménagers est la solution qui permet de faire des économies mais aussi d'œuvrer pour l'environnement et ainsi de participer activement à la diminution de la production de matériaux polluants et difficilement recyclables.
Cette pratique figure d'ailleurs comme étant l’une des meilleures solutions en ce qui concerne la gestion des déchets.

Le saviez-vous ?
Pour allonger la durée de vie des objets : empruntez, louez, achetez d’occasion, réparez, donnez, revendez, échangez grâce à longuevieauxobjets.gouv.fr

Des nouveaux lieux pour une nouvelle vie

Les ressourceries  et recycleries
lieux dédiés au réemploi,  animés par des ateliers et événements

Les associations

proposent les objets récupérés et rénovés à prix modérés

Les ateliers de réparation et de customisation

pour réparer, transformer ou créer à partir d'objets de récupération